|  
logo Attijari bank
TunisieComex, votre partenaire d'accompagnement à l'international
drapeau français
drapeau anglais
drapeau tunisien
picto recherche Recherche

Voir les tendances
       des marchés
       



N° d'assistance

(+216) 71 112 580

Fiscalité, comptabilité

Drapeau de Grèce

Grèce

Imprimez la page Cliquez ici pour imprimer la page

Les taux d'imposition | Les règles comptables

Les taux d'imposition

Les taxes à la consommation

La nature de la taxe
Une taxe sur la valeur ajoutée (TVA) s'applique en Grèce.
Le taux standard
23%
Le taux réduit
13% et 6,5%. Le taux réduit de 13% s'applique aux produits alimentaires, pharmaceutiques, équipements médicaux et produits auxiliaires, transports de personnes, etc. Le taux bas à 6,5% s'applique aux livres et matériaux imprimés ainsi que les entrées aux théâtres, etc.
Les autres taxes à la consommation
Aucune

Retour vers le haut

Les taxes sur les sociétés

Le taux standard

Impôt sur les sociétés 26%
Le taux d'imposition pour les sociétés étrangères
Les entreprises grecques sont soumises à l'impôt sur leurs revenus à l'échelle mondiale. Les sociétés étrangères ne sont imposables en Grèce que sur leurs revenus dont la source est en Grèce. De plus, lorsque de telles sociétés maintiennent un établissement permanent en Grèce, elles sont imposées sur des revenus qui sont attribués là-bas aussi. Généralement, pour obtenir le revenu net, on déduit du revenu brut les frais déductibles. Le taux de la taxe s'applique sur le revenu net de l'entreprise.
La taxation des plus-values
Les gains sur le capital en Grèce s'ajoutent au revenu régulier d'une entreprise et sont imposés au même taux : 26%
Les déductions et les crédits d'impôt
Il n'existe pas de liste exhaustive de dépenses d'exploitation déductibles selon la loi grecque. En principe, toutes les dépenses d'exploitation sont déductibles, dans la mesure où elles répondent aux critères mis en place par la loi.
Pour plus d'informations, consulter le Guide Deloitte sur la fiscalité (en anglais) (en anglais).
Les autres taxes sur les sociétés
Impôt sur les gains de capitaux, impôts sur les transferts immobiliers, droits sur les transferts immobiliers, etc.

Retour vers le haut

Les taxes sur le revenu des personnes

Le taux standard

Impôt sur le revenu Taux progressif de 22% à 42%
Jusqu'à 25.000 EUR 22%
De 25.001 à 42.000 EUR 32%
Plus de 42.001 EUR 42%
Les déductions et les crédits d'impôt
- 20% du loyer payé annuellement par le contribuable pour sa résidence principale, jusqu'à 1.100 euros,
- 20% des dépenses encourues pour des leçons privées prises par le contribuable, son époux(se) et/ou ses enfants, que ce soit à la maison ou dans des institutions privées, y compris des leçons de langues étrangères, à hauteur de 1.100 EUR,
- 20% des intérêts payés sur un prêt hypothécaire ou un prêt garanti par hypothèque pris par le contribuable pour l'achat de sa première résidence privée, qui ne devra pas dépasser les 120 m²,
- 20% du montant total de dépenses médicales ou d'hospitalisation encourues par le contribuable pour lui-même ou les personnes qui dépendent de lui ; le montant total ne pourra pas dépasser les 6.000 EUR.

Pour plus d'information, vous pouvez consulter le Guide PKF sur la fiscalité.
Les régimes spéciaux concernant les expatriés
Les personnes qui ne résident pas en Grèce ne sont imposées que sur leur revenu provenant d'une source grecque. Les résidents qui paient des impôts à l'étranger et qui génèrent un revenu en Grèce sont taxés sur la base de l'échelle fiscale susmentionnée. Cependant, ils ne bénéficient pas de l'exemption pour la première tranche de revenu qui est imposée à 5%.

Retour vers le haut

Les conventions de non double imposition

Les pays avec lesquels une convention de non double imposition a été signée
Voir la liste des traités sur la double imposition signés par la Grèce
Les retenues à la source
Dividendes: 0/21%; Intérêts: 5%/25%/40% ; Royalties: 5%/20%/25%
Les accords bilatéraux
Existence d'un traité de non-double imposition avec la Tunisie : oui
Signature Ratification Entrée en vigueur
31/10/1992 Loi 93-13 du 22/02/93 22/03/1995

Pour aller plus loin dans vos recherches nous vous proposons de connaître les taxes localesconnaître les taxes locales qui s'appliquent à votre produit.

Retour vers le haut

Les sources d'information fiscale

Les autorités fiscales
MNEC
Les autres ressources utiles
Information sur le contexte fiscal.
Services fiscaux grecs

Retour vers le haut

Les règles comptables

L'année fiscale
L'année fiscale commence le 1er janvier et se termine le 31 décembre de la même année.
Les normes comptables
La législation comptable communautaire repose principalement sur deux directives "Droit des sociétés" : la quatrième directive (78/660/CEE) qui fait obligation à toutes les sociétés à responsabilité limitée d'établir des comptes annuels ; son objectif n'est pas de parvenir à une harmonisation complète des règles comptables mais plutôt d'assurer une meilleure comparabilité des informations financières ; la septième directive (83/149/CEE) qui impose aux sociétés mères de préparer des comptes consolidés et un rapport annuel consolidé qui détaillent la situation financière du groupe.
Les organismes comptables
Normes internationales de comptabilité
La structure des comptes
Les règles d'évaluation des postes figurant dans les comptes annuels sont fondées sur des principes comme le principe de prudence, le principe de l'invariabilité des modes d'évaluation, etc.

Les comptes annuels comprennent le bilan, le compte de profits et pertes ainsi que l'annexe. Le rapport de gestion doit contenir l'exposé fidèle de l'évolution des affaires et de la situation de la société. En outre, il doit contenir des renseignements sur les événements importants survenus après la clôture de l'exercice, l'évolution prévisible de la société et les activités en matière de recherche et de développement de la société.
Les obligations de publication
Les entreprises sont tenues de publier annuellement un état financier comprenant un bilan, un compte de résultat, un tableau de distribution des bénéfices et une annexe. Il doit être audité, transmis au registre des sociétés anonymes et publié dans la gazette du gouvernement.

Par ailleurs, la Directive européenne du 19 juillet 2002 oblige toutes les sociétés européennes cotées en bourse à établir à partir de l'exercice 2005, leurs comptes annuels consolidés sur base des normes IAS. Concrètement, les conseils d'entreprises des sociétés cotées grecques et des filiales grecques consolidées par des sociétés cotées grecques ou par des sociétés cotées ressortissant du droit d'un autre Etat membre sont donc, depuis 2006, confrontés systématiquement à des comptes consolidés établis conformément aux normes IAS/IFRS et donc différents par leur forme et par leur contenu de ceux qui leur ont été transmis jusqu'à présent.
Les organismes professionnels
Soma Orkoton Elekton
La certification et l'audit
Le contrôle externe des comptes doit être confié à un corps d'experts (auditeurs) choisis par l'entreprise. consulter la Certified Accountants and Auditors of Greece (SELE)
Informations comptables
Informations comptables sur l'Europe Centrale (EIN)

Retour vers le haut

© Export Entreprises SA, tous droits de reproductions réservés.
Dernières mises à jour en Avril 2014


picto enveloppe
Attijari bank
Copyright © 2007, Tous droits réservés